• Lun - Ven 8h00 - 18h00
  • Pictavix
  • Prise de Rendez-Vous : 05 33 00 00 33
Open

Macrobiopsies Mammaires

Macrobiopsies mammaires

Prise de rdv uniquement par téléphone.

Ce consentement éclairé a pour but de vous informer et non pas de vous inquiéter. A la suite de votre mammographie, une anomalie a été mise en évidence ce qui nécessite une macrobiopsie. Cet examen permet de déterminer la nature exacte de cette anomalie. Cet examen est pratiqué avec votre consentement, vous êtes libre de l’accepter ou de le refuser.

Qu’est-ce qu’une macrobiopsie mammaire ?

C’est le prélèvement d’une petite quantité de tissu mammaire. Cette technique est pratiquée sous anesthésie locale et contrôle radiologique au travers de la peau par une mini-incision de 3 à 5 mm, en salle de radiologie interventionnelle.

Comment se déroule l’examen ?

Le jour de l’examen, nous vous conseillons de venir accompagnée et de ne pas être à jeun. Le médecin radiologue qui connaît votre dossier, réalise cet examen assisté par une manipulatrice. Elle vous explique à nouveau la procédure et vous aide à vous installer pour l’examen. Vous êtes en position assise ou allongée sur le côté. Des clichés de centrage et de repérage stéréotaxiques sont réalisés afin de guider la procédure. Le médecin pratique une désinfection de la peau et une anesthésie locale. Après une courte incision de 3 à 5 mm, l’aiguille est introduite avec précision dans la zone choisie. Des fragments tissulaires sont recueillis afin d’être analysés par l’anatomopathologiste. L’incision ne nécessite pas, sauf exception, de point de suture. Dans certains cas, le médecin met en place un clip métallique afin de marquer la zone biopsiée.

A quoi sert le clip ? En cas de reprise chirurgicale ultérieure, le clip sert à guider le chirurgien. Ce clip minuscule est indolore et non palpable. Il ne provoque aucune allergie. Il n’a aucune incidence sur la santé s’il n’est pas retiré.

Le tissu prélevé est envoyé à un institut de pathologie pour y être analysé. Le résulté sera disponible au bout de 7 à 10 jours. Si la lésion est bénigne, aucune autre intervention ne sera envisagée. En revanche, si la lésion se révèle maligne, il faudra l’opérer. La procédure en salle d’examen dure de 20 à 40 minutes.

Que se passe-t-il après le recueil des prélèvements ?

L’examen terminé, vous êtes installée sur le dos afin que la manipulatrice puisse comprimer, pendant 10 min le point d’entrée de l’aiguille. Un pansement et un bandage sont mis en place. Vous les garder 24 heures en veillant à ne pas les mouiller pour éviter tout risque d’infection. Une cicatrice de 2 à 3 mm qui s’estompera avec le temps sera visible au point d’incision. La manipulatrice vous donne des conseils de vie quotidienne pour les 4 jours suivant l’examen : faire du sport et soulever des poids sont à éviter absolument pendant 48 heures. En revanche vous pourrez conduire votre voiture sans attendre. Garder le pansement compressif pendant 24 h au minimum. Laisser les stéristrips pendant quelques jours selon les recommandations de l’équipe médicale. Vous patientez 15 à 20 minutes en salle d’attente afin de vérifier l’absence de saignement.

Cet examen comporte-t-il un risque ?

Tout acte médical invasif comporte un risque de complication. Juste après la macrobiopsie, une ecchymose (bleu) sans conséquence, plus rarement un hématome peuvent survenir. En cas de complications, vous pouvez reprendre contact avec le service d’imagerie médicale du Fief de Grimoire au 05.49.43.76.65, en cas d’urgence, la nuit, les week-ends et les jours fériés, demandez le médecin de garde à la Polyclinique de POITIERS au 05.49.61.73.00. Des douleurs peuvent également être ressenties au cours du geste Vous pouvez, sauf contre-indication médicale, prendre du paracétamol (Doliprane®, Efferalgan®, etc…) à raison d’1 g maximum, 3 g/jour). L’application d’un sachet de glaçons emballé dans un linge aura également un effet antalgique. Le risque infectieux (abcès) reste exceptionnel.

 

Document à télécharger Radiologie Poitiers

Fiche patient Macrobiopsies

Les précautions à prendre ?

  • Avant la macrobiopsie mammaire, il est impératif de signaler : une allergie aux anesthésiques locaux tels que le Lidocaïne (Xylocaïne®) ; une allergie au latex, à l’iode ou à d’autres produits ; une maladie de coagulation du sang ou la prise d’un antiagrégant plaquettaire type Aspirine ou d’anticoagulant dans les jours précédents l’examen. En accord avec le médecin traitant, il est nécessaire d’arrêter ces médicaments avant l’examen.
  • Le jour de la macrobiopsie mammaire, veiller à ne pas porter de bijoux ; prévoir des vêtements larges avec déboutonnage à l’avant.
  • Après la macrobiopsie mammaire, veiller à ne pas prendre d’Aspirine ni autre produit anticoagulant plaquettaire pendant 24 heures.