• Lun - Ven 8h00 - 18h00
  • Pictavix
  • Prise de Rendez-Vous : 05 33 00 00 33
Open

Infiltration de PRP

Infiltration de Plasma Riche en Plaquettes sous échographie

Prise de rdv uniquement par téléphone.

Un traitement par Plasma Riche en Plaquettes vous a été proposé. Il s’agit d’une série d’injections de PRP dans une articulation ou sur un tendon, un ligament, un muscle qui vous gêne. Elle sera pratiquée avec votre consentement. Vous avez la liberté de l’accepter ou de la refuser. Une information vous est fournie sur les principes de ce traitement, le déroulement de l’intervention et ses suites.

En quoi consiste le Plasma Riche en Plaquette (ou Agents de Signalisation – PRAS) ?

Il s’agit d’un concentré plaquettaire de plasma sanguin obtenu à partir de votre propre prélèvement sanguin. Les plaquettes sont des cellules sanguines dépourvues de noyau qui interviennent dans le processus de coagulation du sang et de la cicatrisation des tissus, grâce à des facteurs de croissance qu’elles possèdent.

Comment s’y prend-on ?

Le principe thérapeutique est relativement simple. La technique vise à isoler de votre propre sang la fraction du plasma la plus riche en plaquettes. Cette étape nécessite un travail minutieux assuré par le Radiologue. Grâce à une centrifugeuse, le plasma riche en plaquettes est activé puis vous est réinjecté dans votre lésion dans le même temps sans conservation, transformation ou transport du plasma ainsi préparé.

Conseil avant traitement : vous serez reçu, dans un premier temps, en consultation par le Médecin Radiologue avec une échographie ou une IRM datant de moins de 3 mois. Le jour de votre traitement, vous serez de préférence accompagné. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

Déroulement du traitement :

Précautions : avant le traitement, il est important de signaler au médecin toute fièvre, toute infection, toute lésion cutanée, toute allergie, toute prise de médicaments et notamment tout traitement fluidifiant le sang dans les jours précédant l’examen. Il est également important de signaler toute maladie de sang, des saignements fréquents ou prolongés, une grossesse.

Important : pas d’anti-inflammatoire non stéroïdien 15 jours avant et pas d’infiltration 3 mois avant.

A votre arrivée, un prélèvement sanguin sera ponctionné dans une veine. Le nombre des tubes nécessaires sera fonction de la taille de votre lésion. Vous serez allongé(e) sur la table d’examen dans la plupart des cas. Un protocole d’antisepsie rigoureuse sera systématiquement utilisé.

Ensuite, votre préparation de PRP sera injectée dans votre lésion. Cette injection aura leu sur place sous guidage échographique.

Après l’injection, le point de ponction est comprimé pendant quelques secondes. Un pansement sec est mis en place et sera maintenu pendant 24 heures accompagné de glaçage et d’un traitement antalgique simple.

Prévoyez en moyenne 1 heure à 1 heure 30 de présence dans le service de radiologie.

Après le traitement :

Le repos de l’articulation ou de la région traitée est essentiel : l’efficacité du traitement en dépend en partie.

Le jour même et le lendemain : reposez-vous.

Les manœuvres de force, les gestes répétitifs dans la vie professionnelle ainsi que les gestes sportifs devront être stoppés au moins 48 heures. Ensuite une activité physique douce est conseillée entre chaque injection (type vélo loisir). La prise d’anti-inflammatoire est fortement déconseillée dans les 21 jours suivant le traitement. L’effet ne se manifestera qu’après quelques semaines.

En fonction de votre activité professionnelle, l’infiltration nécessitera un arrêt momentané de votre travail (environ 1 semaine). Des séances de kinésithérapie vous seront prescrites à J+ 5. Ensuite un calendrier de suivi en consultation vous sera proposé.

Cependant, si vous ressentez une gêne particulière (douleur, fièvre, rougeur, gonflement de la région infiltrée), n’hésitez pas à nous le signaler sans attend

  • Réactions possibles :
    • La plus fréquente : une douleur au point d’injection. Appliquer de la glace (vessie de glace) pendant 10 minutes, 4 fois par jour.
    • La moins fréquente : une réaction inflammatoire : gonflement et /ou douleur : associez glaçage et traitement anti-douleur.

Document à télécharger Radiologie Poitiers

Fiche patient Infiltration de PRP

Document à télécharger Radiologie Poitiers

Plaquette d'information sur l'infiltration de PRP

N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous préoccupent à l’équipe médicale.